Véronique Fournier Moulian Certifiée méthode JIA
Hypnose et Coaching à Angresse et à distance

PROCRASTINATION

16 Fév 2022 Véronique Fournier COACHING DE VIE

34 vues

Je procrastine, tu procrastines, nous procrastinons

C'est un mot qui fait parti à présent du langage courant. Qui n'a jamais procrastiné!

Littéralement, procrastiner est une certaine tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions.

"Le "retardataire chronique", appelé procrastineur, n'arrive pas à se "mettre au travail", surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate".

Nous avons tous un jour procrastiné. Ne serait-ce que lorsque nous devions faire nos devoirs, on préférait les faire le dimanche soir ou pas du tout, décourager par le manque de temps restant et foutu pour foutu, autant ne pas les faire! sauf pour les plus studieux d'entre nous!

Je me souviens que bien qu'élève moyennement studieuse dans la gestion du temps, la période de révision des examens, était une souffrance pour moi. Plus question de remettre à plus tard ou de faire à la dernière minute si je voulais me laisser une marge d'aisance.

Pourquoi ce besoin de différer certaines tâches au risque de les inachever , surtout les plus fastidieuses, celles que l'on n'aime pas faire, qui nous demande le plus d'efforts ou qui nous ennuient!

Ne serait-il pas plus simple de faire le plus déplaisant en premier, comme pour se décharger et garder le meilleur pour la fin!

De toute façon, reculer l'échéance, ne résout  pas le problème!

Les causes de la procrastination

La plupart des psychologues et des médecins s'accordent à dire que la procrastination pourrait être causée par un manque d'assurance, une mauvaise estime de soi ou encore une difficulté de concentration, la peur de l'échec ou le perfectionnisme.

Parfois, tout simplement, on ne sait pas par ou commencer.

Les taches désagréables ou inintéressantes

Il nous est tous arrivé de reculer devant une tâche parce qu'elle nous mettait dans une situation désagréable comme par exemple dire à un proche une vérité embarrassante. 

J'ai du dire un jour à ma collègue qu'un de nos patient ne voulait plus la voir. Avant de le lui dire, je n'était pas très à l'aise. Je repoussais le moment fatidique, affrontant le patient mécontent et ma collègue subissant la mauvaise humeur de ce dernier sans comprendre pourquoi.

il m'était particulièrement désagréable de dire à ma collègue de ne plus aller chez cette personne et lui en donner la raison qui pour moi, n'était pas valable. 

j'étais en porte à faux! j'évitais au maximum l'affrontement.

A bien y regarder, chacun d'entre nous, repousse quotidiennement certaines tâches ou les laisse inachevée, préférant se consacrer à des choses moins importantes ou plus agréables a faire.

Que deviez-vous faire d' important  et que vous avez repoussé volontairement à un autre moment sans le déterminer?

Comment remédier à cette forme de procrastination

Peut-être vous est-il possible de déléguer! Il y a certainement dans votre entourage, une personne qui n'aura pas d'état d'âme!

En ce qui me concerne, j'ai demandé au patient de s'entretenir directement avec ma collègue; Après tout, c'est lui qui avait des griefs vis à vis d'elle, pas moi!

Ce n'est pas facile d'affronter une situation qui risque de nous mettre à défaut ou qui fait remonter des souvenirs désagréables, par exemple les devoirs lorsque nous étions à l'école. Deux solutions, les faire a l'avance et on n'en parle plus ou repousser la corvée au dimanche soir. N'est-ce pas pire? vivre le week-end avec en arrière fond les devoirs à la dernière minute. Ca gâche un peu le plaisir, non?

Comment se flinguer un bon moment quand on sait qu'au bout, nous attend un truc incontournable et que l'on peine à faire!

Comment éviter cette situation qui de toute façon nous mettra dans l'embarras?

Prendre son courage à deux mains et se dire qu'une fois fait, on pourra passer sereinement à un autre chose de plus agréable et en profiter pleinement

S'organiser un environnement apaisant, plaisant comme de la musique sympa, pour effectuer la tâche tant redoutée. 

En ce qui me concerne, c'est le repassage. J'attends toujours le dernier moment pour m'y mettre! Un véritable calvaire! Alors je me mets de la musique ou un bon film et j'attaque les deux heures de torture plus aisément. Quand j'ai fini, je suis super fière de moi et je me dis à chaque fois que je n'attendrais plus d'avoir 3 mètres de haut de linge et à chaque fois je recommence.

A chacun de trouver sa solution mais impossible d'échapper à certaines choses pénibles, même en délégant au maximum. Alors, un peu de courage et surtout pensez à la fierté ou au soulagement ressenti quand on a fini 

 

 

 

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

21 Août 2021

Il y a quelques jours, j'ai posé une question dans mon groupe Facebook
"Pourquoi le changement peut-il être si difficile à opérer pour certains?"
Peu mon répondu, par désintérêt ou par pudeur enver...

02 Mar 2022

Qu'est-ce que l'infidélité
Le couple de Marie semblait tenir la route.
Mariée depuis 20 ans à Pierre, 2 enfants, Aldo 18 ans et Géna 19 ans. Les deux ado faisaient leurs études et se préoccupaient ...

16 Fév 2022

Je vous propose plusieurs programmes de coaching, individuel, couple ou en groupe.
Nous déterminerons toujours ensemble votre objectif. Un objectif clarifié permet de mettre les bons outils en plac...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.